Foot Rouergue, dans la peau de David contre Goliath

Publié le 15/10/2021

COUPE DE FRANCE FEMININE – 3e TOUR

 

Auteures d’une prestation convaincante au tour précédent, les féminines de Foot Rouergue, petit Poucet de la compétition, s’apprêtent à disputer un beau derby aveyronnais ce week-end en coupe de France.

La LFO a posé quelques questions au président rouergat, Gaétan Nattes.

 

 

  • Pouvez-vous présenter votre club, sa situation géographique et vous-même ? 

Je m’appelle Gaétan Nattes, je suis président de Foot Rouergue depuis 4 ans. C’est un petit club qui se situe dans le bassin villefranchois et qui est né d’une fusion de deux clubs présents sur cinq villages, Savignac, La Rouquette, Martiel, Monteils et Laramière. Il compte deux équipes seniors, une équipe de vétérans, une équipe féminine depuis cinq ans et une école de foot.

 

  • Votre équipe féminine est-elle en entente avec un village voisin ? 

Cette année, nous avons signé une entente avec le club voisin de l’U.S. Bas Rouergue à La Fouillade, pour assurer la pérennité des deux équipes féminines.

 

  • Comment vivez-vous ce statut de petit Poucet ? 

Cela nous fait sourire, puisque dès le premier tour, nous avons été le petit Poucet. Mais ce n’est pas pour autant que nous n’avons aucune chance, la preuve nous sommes toujours là !

 

  • Vous rencontrez un autre club de l’Aveyron, Druelle. Comment vivez-vous ce derby ?

Druelle étant l’un des clubs référents du football féminin aveyronnais, on le voit comme une chance de se confronter au meilleur. On n’a rien à perdre, tout à gagner, et cela évite aux joueuses de se poser des questions.

 

  • Ressentez-vous un réel engouement autour de l’équipe de la part de vos supporters et de vos communes ?

Oui, on le ressent. C’est la première fois qu’une équipe seniors de chez nous passe le premier tour de coupe de France. D’ailleurs, beaucoup de monde était présent au tour précédent et on s’attend à la mobilisation générale pour aider David contre Goliath.

 

  • Allez-vous confirmer le dicton «tout est possible dans une coupe » en éliminant ce club de Druelle qui évolue en R1, pensez–vous que vos filles vont créer l’exploit ? 

Je ne sais pas si l’on va gagner mais je suis sûr que les filles donneront le maximum. C’est ça la beauté de la coupe de France, il n’y a pas de grand ou de petit et tout est possible dans le football.

 

  • Si tel était le cas, quel est le club que vous aimeriez rencontrer au tour prochain ? 

Un coup de cœur pour le TFC, mais le plus important, c’est que les filles prennent du plaisir et respectent le plan de jeu et nos valeurs. 

 

Propos recueillis par : M. Delbreil / P. Boudreault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Sébastien

Articles les plus lus dans cette catégorie